Pédagogie

Pedagogie

L'enfant est au cœur de toutes les attentions

  • L'enfant est considéré comme une personne et nous la respectons en tant que telle.
    • Nous pensons que le dialogue permanent est indispensable au développement de l'enfant.
    • L’accueil et le soin apporté aux enfants sont au cœur de notre projet éducatif. Autour de cela s’articulent le développement, l’éveil et le bien-être, notamment à travers le respect des rythmes de chacun d’eux.

Ainsi, le faible nombre d’enfants accueillis et le fort taux d’encadrement par des adultes formés représentent nos atouts

  • Les principes d’éducation retenus s’inspirent de la méthode MONTESSORI.

Présentation de Maria Montessori et de sa pédagogie

Maria Montessori est née en 1870 en Italie.

En 1896, elle devient la première femme médecin en Italie. Elle consacre le début de sa carrière à visiter des asiles et à faire des conférences sur l’éducation des enfants handicapés.

C’est en 1899, qu’elle créée sa première école “La casa dei bambini” pour les enfants déficients mentaux car elle ne supporte pas de voir ces enfants laissés dans des parcs sans jeux, ni activités.

Parallèlement, elle découvre les recherches des deux médecins français Edouard Seguin et Jean Itard à savoir les travaux sur les « sourd-muets » et les écrits sur Victor l’enfant sauvage de l’Aveyron.

Grâce à ce contexte, elle expérimente les principes de sa pédagogie et elle rencontre un grand succès.

En 1907, elle créée la première Maison des Enfants “ La casa dei bambini ”, elle y accueille des enfants sains des quartiers pauvres. De plus, elle voyage dans le monde entier (surtout aux Etats-Unis) afin de faire connaître ses connaissances sur le développement de l’enfant, sa pédagogie et son matériel.

Ses valeurs principales :
– Elle a une confiance profonde dans l’enfant et un respect sans borne dans ses capacités à se développer par lui-même.
– « Aide moi à faire seul » est une des ses phrases les plus caractéristiques.
– L’importance de la répétition car c’est de cette façon que l’enfant domine le processus et cela compte plus que le résultat.

Ainsi pour développer son matériel, Maria Montessori a déterminé des centres d’intérêts communs à tous les enfants.

Les deux principales bases de la pédagogie Montessori sont:

La vie pratique et la vie sensorielle.

La vie pratique : soin de la personne, faire le ménage, arroser les plantes, faire la cuisine, etc.

La vie sensorielle: permettre à l'enfant de comprendre son environnement grâce à l' utilisation des outils qui favoriseront le développement des sens.

(Cf: rubrique activités).

Voici les clés de la pédagogie Montessori :

Tout d'abord, la liberté : de se déplacer dans l'espace, de choisir l'activité que l'on veut faire. Ainsi que le droit de ne rien faire.

Le respect de l’enfant, de sa personne, de son rythme et de ses besoins. L’attitude de l’éducateur permet à l’enfant de développer sa confiance en soi. Il peut ainsi répondre sereinement à son besoin vital de « travailler » pour grandir.

  • Respecter les périodes sensibles de l’enfant (l'ordre, le mouvement, le langage, le raffinement sensoriel, le développement social et la sensibilité aux petits objets) pour lui proposer du matériel correspondant à ses besoins.

Un environnement sécurisant soigneusement préparé : adapté à la taille de l’enfant, ordonné, simple, serein, calme mais esthétique, il permet à l’enfant d’évoluer librement.

Un matériel concret, progressif, propre, sécurisé, auto-correctif, mono-fonctionnel et unique qui amène l'enfant à l'abstraction et privilégie le mouvement, la manipulation, l’approche sensorielle.

  • L’intégration psycho sensorielle permet une compréhension bien plus profonde des concepts.
  • Une éducation à l’autonomie : le libre choix, la répétition des exercices amène l’enfant à la persévérance, la concentration, la maîtrise du geste.
  • L’activité individuelle, afin que l’enfant s’approprie le geste et la logique de façon individuelle.

Nous avons décidé d’organiser un espace de travail Montessori dans le dortoir des plus grands dans lequel nous prenons en charge les enfants à certains moments de la journée (le matin en parallèle des autres activités et/ou l’après-midi après le goûter)

Notre base de travail est le respect des rythmes de l’enfant.

  • Nous accompagnons les potentialités de l'enfant (dans son rythme, dans son développement...) plutôt que de les enseigner.
  • Nous favorisons la quête d'autonomie des enfants. Aucun jeu ou atelier n'est imposé, chaque enfant progresse selon ses envies et ses besoins.
  • De même que nous ne poussons pas les enfants dans une nécessité absolue de "produire". Il est également constructif de les laisser observer, imaginer, se reposer...

Citons Wikipédia :

""[Maria Montessori] élabore une pédagogie qui repose sur des bases scientifiques, philosophiques et éducatives. Elle utilise du matériel (...) en l'adaptant aux périodes sensibles de l'enfant. Elle envisage l'éducation de façon globale.

Le matériel sensoriel est donné à l'enfant comme une aide au développement de l'intelligence et de la main. Déjà dans l'utérus, le bébé apprend l'environnement par les données transmises par les organes des sens.

L'enfant use librement de cubes, de cylindres de diamètres variés, d'objets emboîtables, de lettres découpées dans divers matériaux…

Il faut que l'enfant édifie lui-même sa personnalité et qu'il développe ses facultés motrices et intellectuelles. C'est pourquoi l'éducateur doit avoir une confiance complète dans les forces de l'enfant, respecter sa liberté d'action et préparer l'ambiance nécessaire et favorable à son développement. L'éducateur doit être capable d'observer les différences de rythme de l'enfant, il doit bien connaître chaque enfant en faisant preuve d'attention et de respect.

Le matériel sensoriel mis au point par Maria Montessori permet à l'enfant de distinguer, de préciser, de généraliser, du concret vers le concept et du concept vers l'abstrait. C'est un matériel scientifique qui répond au besoin de développement naturel de l'enfant en respectant ses périodes sensibles.

Pour :

  • - l'ordre : l'enfant classifie, ordonne, trie, élabore un raisonnement ;
  • - le langage : l'enfant nomme les concepts ;
  • - le mouvement : l'enfant affine l'usage de ses mains ;
  • - le raffinement sensoriel : l'enfant atteint un grand raffinement avec certains matériels ;
  • - le développement social : l'enfant se construit une identité et cherche à s'adapter aux autres pour s'intégrer dans un groupe ;
  • - la sensibilité aux petits objets : ce point n'est pas encore totalement élucidé. Il pourrait être utile pour la précision de la vue et la recherche de ses limites.

L'un des points essentiels de la pédagogie Montessori est d'encourager l'autonomie et l'initiative chez l'enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d'une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d'autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Maria Montessori part du constat selon lequel la motivation de l'enfant pour apprendre est naturelle.""

 

Respect du rythme de l'enfant

  • Tous les rythmes sont dans la nature et chaque enfant est différent.
    • L'enfant a besoin d'être respecté dans le rythme qui lui est propre.
    • L'enfant est accompagné vers son autonomie. Ainsi il peut choisir de faire seul à certains moments ou d'être accompagné par un adulte à d'autres moments. L'adulte étant là en support.
    • Des activités lui sont proposées en fonction de ses besoins, mais des moments calmes et de temps libre sont également favorisés pour lui permettre de se découvrir lui-même et de préparer son sommeil.
    • L'apprentissage aux goûts et aux saveurs se fait en accord avec les parents, et au rythme de la diversification alimentaire de l'enfant.
    • Il est essentiel pour le bon développement de l'enfant de respecter son besoin de sommeil qui diffère d'un enfant à l'autre. Nous avons pensé l'aménagement des lieux de sommeil afin de favoriser l'endormissement (séparation des bébés et moyens-grands ; lumières tamisées, présence de l'adulte)
  • Des activités personnalisées pour un développement à son rythme
    • Des activités adaptées à chaque âge, à chaque besoin et à chaque rythme
    • Encouragement vers un esprit coopératif plutôt que compétitif
    • Participation des enfants aux tâches quotidiennes
    • Motricité et psychomotricité
  • Des interventions ponctuelles originales

L' UDAF, dont l'Association est décrite ici : http://www.lireetfairelire.org nous fait le plaisir de la présence régulière de personnes bénévoles tout à fait charmantes en la personne de Fanny qui intervient à Colmar et de Françoise qui vient à Horbourg-Wihr.

C'est l'occasion de lire des textes aux enfants, mais aussi de faire lire ceux qui en ont déjà la possibilté.

Un excellent moyen d'ouvrir l'esprit aux enfants et surtout de les habituer aux livres, ce vecteur essentiel.

1527519470887 fx

Notre conception de la Micro-crèche

La Micro-crèche doit offrir les conditions optimales permettant un développement global et harmonieux des enfants accueillis afin de répondre au mieux aux besoins suivants : 

  • Le besoin de sécurité affective
    • L’enfant doit se sentir à l’aise, en confiance avec les adultes qui l’entourent dans les différents lieux de vie (activités, change…) tout en ayant des repères plus personnels (son lit, son casier…).

  • Le besoin d’espace
    • L’enfant doit pouvoir jouer et se mouvoir librement sans risques. Pour ce faire, les locaux sont aménagés et réaménagés en fonction des besoins.
    • De plus le contact de l’enfant avec son environnement est favorisé par des sorties quotidiennes en toutes saisons.

  • Le besoin d’autonomie
    • Tout enfant doit se sentir libre de choisir, suivant ses affinités et ses goûts, ses copains, ses jeux, ses activités.
    • L’enfant apprend progressivement à faire seul.

  • Le besoin de socialisation
    • L’enfant découvre la vie avec l’autre, les autres. L’apprentissage au début peut être maladroit mais peu à peu il s’approprie le langage.
    • L’adulte devient médiateur de la communication tout en posant les règles et les limites.